- Les assiettes d'Anaïs, - Recettes salées, La fourchette verte

On me demande souvent ce que je peux bien manger si je ne mange ni viande, ni poissons, ni œuf, ni lait. Mon mode alimentaire est tellement évident et devenu naturel pour moi, que je me demande de mon côté comment on peut manger autrement.

Pour montrer la simplicité de mes plats au quotidien, j’ai décidé de partager les plats que je fais le plus souvent sans devoir chercher sur le net des recettes particulières.

Vous l’avez peut-être déjà remarqué ou pas, mais je prends dans la plupart des cas mes repas dans des bols à salade. C’est le plus pratique que ce soit pour une salade, une poêlée et bien sûr pour un bouddha bowl.

Je commence donc avec ce premier plat à base de poivrons. 

Ce midi je n’avais pas grande faim, j’ai donc décidé de faire des poivrons avec un peu de pois chiches. D’habitude j’ajoute des pâtes ou des pommes de terre, mais pour ne fois je n’en avais pas envie. On peut aussi manger simplement ce plat avec une tranche de pain complet ou multicéréales ou autre.

Ingrédients :

  • 1 poivron jaune, rouge, orange 
  • 2 échalotes ou 1 oignon`
  • 2 ou 3 gousses d’ail
  • Huile d’olive
  • curcuma, curry, poivre, sel
  • des pois chiches

Préparation :

  • Lavez, égrenez, et coupez en lamelles les poivrons.
  • Epluchez et coupez en morceaux l’ail et les échalotes
  • Mettez les poivrons, les échalotes et l’ail dans un plat au four avec un filet d’huile d’olive et saupoudrez de curcuma. N’oubliez pas d »ajouter du poivre pour activer la curcumine et bien sûr ajoutez du sel
  • Mettre dans le four préchauffé à 180°C une trentaine de minutes (ou plus selon le four)
  • Quand les poivrons sont cuits, faire revenir quelques minutes à la poêle dans un peu d’huile d’olive les pois chiches saupoudrés de curry

- Recettes salées, La fourchette verte

La panisse est un cake salé à base de farine de pois chiche. On en trouve dans le commerce toute faite en rouleau. Il ne reste qu’à la déguster. La recette est tellement simple, autant la faire soi-même.

La difficulté principale est d’obtenir la forme de rouleau avec la technique du torchon (un peu comme les gâteaux roulés).  Mais la forme est un détail. Grâce à Sandrine Costantino du blog  Vegebon, nous avons maintenant une recette simplissime pour faire notre propre panisse.

Elle peut se faire dans un moule à cake ou dans un moule à muffin, comme vous voulez. On peut la frire, mais il m’arrive aussi de la couper en dés et de la mélanger à une poélée de légumes sans la frire. J’ajoute aussi souvent quelques graines de sésame avant de mettre au four.

Je vous livre ici la recette et quelques idées de service vues sur le site Vegebon. Comme toujours, n’hésitez pas à aller faire un tour sur ce site pour plus d’informations ou plus de recettes.

Ingrédients pour 1 moule à cake (4 portions) :

  • 150 g de farine de pois-chiche
  • 1,5 cuillère à café de sel
  • 500 ml d’eau (bouillante, sinon la cuisson au four sera un peu plus longue)
  • De l’huile d’olive : un peu pour le moule et beaucoup pour la friture

Préparation :

  • Dans un saladier, mélanger la farine de pois-chiche avec le sel et ajouter progressivement l’eau, en mélangeant avec un fouet. Évitez les gros grumeaux mais laissez les petits, ils disparaitront à la cuisson.
  • Verser le mélange dans un moule huilé : moule à cake moyen si vous faites la recette pour 4 portions, petit moule à gratin si vous doublez la recette.
  • Faire cuire au four à environ 160°C pendant environ 1 h, jusqu’à ce que le mélange forme une pâte qui se tient, comme la polenta. Il faut que le mélange soit pris, pas liquide du tout, même s’il est encore mou au milieu.
  • Laisser refroidir, si possible 12 h ou plus, idéalement au frigo. La pâte à panisse sera alors aussi ferme que celle du commerce et facile à trancher. Cette pâte peut être conservée 5 jours au frigo.
  • Couper en tranches de 2-3 mm d’épaisseur. Si vous avez fait la recette dans un plat à gratin, coupez le bloc en plusieurs pavés, histoire que les tranches soient à peu près carrées. Si vous êtes motivé(e), vous pouvez ensuite découper des disques avec un emporte-pièce (et manger les chutes toutes « crues ») ou plus facilement faire des triangles.
  • Faire frire les panisses dans une poêle contenant assez d’huile pour immerger une face des panisses. Retourner la panisse quand la première face est jaune d’or, puis laisser dorer l’autre face.
  • Manger tout chaud, en se brûlant les doigts et en pensant à la mer…

Service :

En photo, ma version avec des graines de sésame

- Recettes salées, La fourchette verte

Il n’est pas si difficile de remplacer la viande dans notre alimentation. Il suffit de la remplacer par des légumineuses. Elles sont un véritable atout santé : source d’énergie qui favorise le confort digestif, réduit les risques de surproids (faible indice glycémique), réduit le taux de mauvais cholestérol sanguin et donc les risques de problèmes cardiovasculaires. Certaines sources d’information indiquent également que remplacer la viandes par des légumineuses réduirait les risques de certains cancers. Mais je ne suis pas suffisamment spécialisée dans ce domaine pour confirmer ou infirmer.
Pour en revenir aux légumineuses, parlons du pois chiche.
Le pois chiche est une source (d’excellente à bonne) de minéraux et devitamines suivants : Cuivre, phosphore, fer, zinc, magnésium, potassium, sélénium. Vitamine B9 (acide folique), B1, B2, B6.

On peut le préparer de différentes façons. Tout le monde connait le pois chiche en forme de grains, mais on peut également le trouver sous forme de farine, de flocons, d’éclats. L’avantage de la farine, des flocons et des éclats est de ne pas avoir à les faire tremper plusieurs heures avant utilisation.

J’ai testé dernièrement les éclats que je ne connaissais pas.Après 20 minutes de cuisson :

On rajoute à cela de la semoule complète et une petite ratatouille maison et on obtient un assiette complète et totalement végétale… Miam !!