- A ma façon, - Recettes salées, La fourchette verte

Pour ce plat, je me suis inspirée d’une recette trouvée dans le magazine Slowly Veggie  (Hors-série #1 Printemps/Eté 2017). La recette s’appellait Nouilles Soba aux légumes et tofu.

Je n’avais pas de chou romanesco, je n’étais pas fan du brocoli ni du miso et je n’avais pas de sauteuse ; autant d’éléments inscrits pourtant dans la recette. Ok, ça commençait mal ^^

Mais j’avais envie au moins de goûter le brocoli. Je gardais un mauvais souvenir de ma première dégustation, et comme il ne faut jamais rester sur une mauvaise impression,  j’ai voulu adapter cette recette qui me plaisait. Au final, voici ma recette adaptée.

Ingrédients pour 2 :

  •  Une bonne poignée de spaghettis complets
  • 1/2 brocoli + la même quantité de chou-fleur
  • 1 à 2 càs de mirin
  • 1 à 2 càs de sauce soja salé
  • 2 càs d’huile
  • 100g de tofu à la japonaise
  • des graines de sésame
  • 1 cuillère à soupe de purée de sésame
  • 100 ml d’eau
  • Sel

Préparation :

  • Faire dorer les graines de sésame dans une poêle sans matière grasse pendant 3 mn à feu doux. Réservez
  • Couper les fleurettes du chou-fleur et du brocoli, les laver, rincer et égoutter.
  • Faire chauffer l’huile dans un wok et ajouter les légumes. Les faire revenir à feu doux en mélangeant sans cesse 3 à 4 min. Ils doivent rester croquants.
  • Mélanger la purée de sésame avec l’eau et verser le mélange sur les légumes. Porter à ébullition, ajouter les spaghettis, le tofu émietté, sans oublier de saler. Faire cuire 1 min. Puis retirer du feu.
  • Ajouter le mirin, la sauce soja. Mélanger et servir dans des assiettes creuses. Saupoudrer de graines de sésame.

- Recettes salées, La fourchette verte

Cette année, pour Noël, j’ai eu envie de préparer un repas spécial. J’ai donc tenté une recette que je ne connaissais pas. J’ai trouvé celle-ci sur la chaine youtube de Lloyd Lang

Voici la recette  pour 4 à 6 personnes :

Ingrédients :

  • 200g de champignons hachés
  • 200g de haricots cuits (rouges, noirs ou blancs)
  • 200g de carottes hachées
  • 100g de tofu fumé
  • 100g de châtaignes cuites
  • 60g de céleri haché
  • 1 oignon émincé
  • 50g de flocons d’avoine
  • 30g de ketchup
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 1/2 càs de Marmite (remplacer par 1 càs de Sauce Soja)
  • 1 càc d’Origan
  • 1/2 càc de thym
  • Sel & poivre
  • + 1 Pâte feuilletée végétale (de préférence rectangulaire)
  • Un peu de lait végétal pour la dorure

Préparation :

  • Faire préchauffer le four à 180°.
  • Faire revenir ensemble les oignons, le céleri, les carottes et les champignons. Quand ils sont bien dorés, ajouter l’ail et faire cuire encore quelques instants. Mettre de côté (ne pas laver la pôele).
  • Mettre le tofu dans le robot mixeur et mixer jusqu’à avoir une pâte granuleuse. Ajouter le reste des ingrédients ainsi que la poêlée de légumes et mixer en gardant une consistance avec des morceaux.
  • Mettre la mixture sur une feuille de cellophane et lui donner une forme allongée et cylindrique. Enfermer la farce dans le cellophane bien serré et mettre au frigo durant une bonne heure.
  • Le temps de pause terminée, sortir la pâte feuilletée et envelopper la farce dans la pâte. Bien souder la jointure, ajouter un peu de lait de soja au pinceau. Retourner le wellington pour placer la jointure en dessous et replier les bords et badigeonner de lait.
  • On peut le faire cuire tout de suite ou le réserver au frais pour le soir ou le lendemain.
  • Cuire au four à 180° pendant 45 minutes à 1 heure ou jusqu’à ce qu’il soit bien doré.
  • A la sortir du four, attendre 10 minutes avant de la couper.

Servir une sauce Gravy :

  • 1 poignée de champignons
  • 1 carotte
  • 1 branche de céleri
  • 1 échalote
  • 1 gousse d’Ail
  • 50 cl de bouillon de légumes
  • 1 /2 càs de marmite (remplacer par 1 càs de Sauce Soja)
  • 1 càs de sucre
  • 1 càs de farine ou fécule
  • 1 cas de vinaigre de vin (remplacer par du vin rouge)
  • Sel & poivre

Préparation :

  • Reprendre la poêle précédemment utilisée, déglacer avec un peu d’eau et faire revenir les légumes grossièrement hachés. Préparer le bouillon de légumes, incorporer la farine dans le bouillon froid.
  • Quand les légumes sont bien doré, ajouter le bouillon et le reste des ingrédients dans la poêle. Faites cuire encore 5 à 7 minutes. On peut passer la sauce à la passoire et garder les légumes pour une autre recette ou un accompagnement de pâtes. J’ai préféré ici garder les légumes dans la sauce, ca ajoute un petit plus je trouve
  • En option, ajouter du paprika fumé ou un peu de crème végétal 

- Recettes salées, La fourchette verte

La recette du tofu brouillé est très simple et ne requiert que quelques ingrédients.

Ingrédients par personne  :

  • 1 ou 2 Tomates
  • 50 à 60 g de tofu nature type bjorg. (le nature lactofermenté fonctionne également)
  • Oignon ou ail
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre
  • Curcuma
  • Facultatif : ciboulette, persil, ou autres herbes selon vos préférences)

Préparation :

  • Faites chauffer l’huile et revenir les oignons ou l’ail (en version déshydraté si vous n’avez pas le temps). Ajoutez et faites fondre les tomates.
  • Emiettez grossièrement le tofu et ajoutez-le aux tomates. Mélangez le tout. Salez, poivrez. Ajoutez un peu de curcuma pour donner un peu de couleur au tofu.

- Recettes salées, La fourchette verte

Voici une autre recette de panisse, version niçoise et cuite sur le feu. La précédente recette que j’avais trouvé se cuisait au four. La cuisson était certes plus simple, mais surtout plus longue. A noter qu’il est tout à fait possible de congeler la panisse.

J’ai trouvé cette recette de panisse niçoise sur le site La cuisine de Micheline. Je reprendre ici la recette :

Pour 8 personnes 
Temps de préparation : 20 min
Temps de repos : 1 H
Temps de cuisson friture :  3 min

Ingrédients :

  • 250 gr de farine de pois chiche – attention il faut mesurer avec une balance et non pas avec le bol doseur sur farine !!!! et si vous avez qu’un bol doseur c’est 350 gr pour vous aider!
  • 1 Litre d’eau
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail 
  • 1 poignée de gros Sel
  • Huile d’olive pour la cuisson

Préparation :

La Pâte à Panisse :

  • Dans une grande casserole, faites chauffer l’eau avec une bonne pincée de sel, la gousse d’ail et l’huile d’olive.
  • Lorsque l’eau commence à bouillir, hors du feu, versez la farine de pois chiche en mélangeant sans cesse à l’aide d’un fouet. Dès que la farine a absorbé l’eau, reposez la casserole sur un feu doux. Si la pâte forme trop de grumeaux, mixez la pâte avec un robot plongeur. 
  • Mélangez sans cesse pendant 10/15 min jusqu’à obtenir une pâte épaisse.
  • Versez aussitôt la préparation dans un grand moule à tarte type Pyrex.
  • Laissez refroidir puis réservez 1 h dans le réfrigérateur.

La Friture :

  • Lorsque la pâte est bien figée, taillez-la en petits disques, en frites, ou en cubes.
  • Faites-les dorer dans une poêle avec un fond d’huile d’olive. Réservez sur du papier absorbant.

Il faut que je teste une nouvelle fois avec un peu moins de grumeaux, mais cela dérange juste pour le visuel, mais pour le goût

Découpe avant friture. J’avoue ne pas les avoir fait frire cette fois

- Recettes salées, La fourchette verte

Une recette trouvée sur le net que j’ai voulu testée. Par contre, je  n’ai plus les références de l’auteur ou du site, désolée…

Ingrédients pour 3 personnes :

  • 250 g de pois cassés
  • 1/2 càc de curcuma
  • 1/2 càc de cury
  • 1 càc  de cumin entier ou en poudre
  • 2 yaourts de soja nature
  • 1,3 L d’eau
  • Sel, poivre
  • Lait végétal (riz, soja…) (facultatif)

Préparation :

  • Rincez les pois cassés et faites-les cuire avec le curcuma dans 1,3 L d’eau durant 45  mn.
  • Au bout de ces 45 mn, coupez le feu et sans les égoutter, mixez les pois cassés.
  • Ajoutez ensuite les yaourts de soja, le cumin et le curry, mélangez bien.
  • Si le velouté est trop épais, détendez-le avec un peu de lait végétal.
  • Salez, poivrez à votre convenance.
  • Dégustez rapidement. Les pois cassés ont tendance à continuer à absorber le liquide, le velouté s’épaissira donc avec le temps. Si vous le mangez plus tard ou le lendemain, vous pourrez toujours le réchauffer en l’allongeant avec un peu de lait végétal. Vous pouvez également choisir de ne pas le rallonger, il s’apparentera alors à une purée, certes un peu plus souple qu’à l’ordinaire.

Ici une version avec moins d’eau que j’avais congelé et décongelé.

- Recettes salées, La fourchette verte

Je suis une accro au sucre, si vous ne l’aviez pas encore remarqué 🙂 Seulement voilà, les dernières études montreraient qu’il vaudrait mieux privilégier le salé que le sucré. Je me suis souvenu alors de reportages sur des personnes qui avaient totalement supprimé le sucre et carrément ralenti le sucre lent (lol). J’ai repensé aux petits déjeuners anglais et allemands…. Bon, sans en arriver à manger de la choucroute de bon matin, je me suis dit que cela valait peut-être le coup de tenter l’expérience. Nos voisins n’ont peut-être pas tort sur ce point !

J’ai donc décidé de tester le petit déjeuner salé, histoire de diminuer les repas sucrés.

Pour le moment, j’ai testé :

  • tofu brouillé aux tomates, tranchettes de panisse
  • purée de pois cassé avec salade de carotte
  • carottes rapées au tofu, yaourt nature
  • fauxmage type saint moret sur feuilles d’endives, laitue,
  • fauxmage sur feuilles d’endives et chapeaux de champignons, carottes rapées

Les recettes à suivre …

Et le pire c’est que j’ai adoré ça !

Enregistrer

- Recettes salées

Une recette trouvée sur l’excellent site de ma vegetable.

J’ai testé ce cake sans faire cuire les courgettes avant. J’ai du augmenté le temps de cuisson, la courgette en cuisant rend sûrement trop d’eau ce qui rallonge le temps de cuisson de l’ensemble.

Je me demande également si le résultat ne serait pas mieux sous une forme individuelle. A tester donc… Quoiqu’il en soit, il vaut mieux le garder au frigo avant e le servir pour que la découpe soit plus simple et pour avoir de belles tranches entières (et non toutes cassées, émiettées)

Voici la recette comme trouvée sur le site de ma vegetable 🙂

Les ingrédients :

– 350 g de courgettes
– 50 g de tomates confites
– 160 g de farine de pois chiche
– 75 g de fécule de maïs
– 2 sachets de poudre à lever/levure chimique (20 g au total)
– 4 cuillères à soupe d’huile d’olive + 1 filet d’huile
– 150 ml de crème de soja
– 100 ml d’eau
– 1 cuillère à café de sel
– Poivre

Préparation :

Préchauffez votre four à 180°C.

Lavez vos courgettes. Coupez-les en deux dans le sens de la longueur et détaillez-les en tronçons fins. Faites-les cuire à la poêle dans un filet d’huile d’olive jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Réservez.
Détaillez les tomates confites.

Dans un récipient, placez la farine, la fécule de maïs, le sel, et la poudre à lever. Mélangez.
Incorporez ensuite la crème de soja, l’huile d’olive et l’eau. Mélangez bien puis ajoutez les courgettes et les tomates. Mélangez à nouveau et poivrez à votre goût.

Versez dans un moule à cake chemisé de papier cuisson. Enfournez 45 minutes (50 minutes si vous avez un moule en verre comme moi).
Laissez tiédir avant de découper. À déguster chaud comme froid !

- Recettes salées, La fourchette verte

Petit retour sur le chou kale. On le trouve de plus en plus facilement en magasin et ses vertus sont grandes :

  • Source de magnésium, potassium et vitamines,
  • Peu calorique,
  • Booster de notre système énergétique,
  • Protection contre la dégénérescence oculaire
  • Riche en nutriments aux propriétés anti-oxydantes et antibactériennes
  • Source de calcium plus importante que le lait

Il avait été un peu oublié, mais il a été remis au goût du jour dernièrement surtout grâce à la promotion faites par certaines stars américaines qui ont vanté ses mérites. Hé oui, ce petit chou est devenu le chouchou de l’autre côté de l’océan. Maintenant on le retrouve de plus en plus souvent sur nos étales français.

Le voici également de retour sur le blog. Je vous montrais il y a quelques temps une salade de chou avec du kaki, voici aujourd’hui des chips délicieuses et craquantes pour votre apéritif.

Ingrédients

  • 2 càs d’huile d’olive
  • 1 càs d’huile de sésame
  • sel, poivre
  • quelques feuilles de chou kale

Préparation

  • Préchauffez votre four à 100°C
  • Lavez et détachez les feuilles du chou de la côte centrale. Arrachez en plusieurs morceaux les feuilles (selon la grandeur initiale de votre chou) de la grandeur d’une bouchée.
  • Dans un saladier, mélangez les huiles, le sel et le poivre. Ajoutez le chou et bien mélanger tout en le massant entre vos doigts.
  • Disposez une feuille de papier cuisson sur la plaque de votre four et étalez les feuilles de chou assaisonnées. Enfournez.
  • Laissez cuire pendant une heure en gardant la porte du four entr’ouverte.

Enregistrer

- Recettes salées, - Recettes sucrées, La fourchette verte

Pour la semaine du développement durable, j’ai eu l’occasion d’animer un atelier de cuisine vegan. Pour cet atelier, j’ai décidé de présenter des recettes à base d’aquafaba.

L’aquafaba (aqua= eau, faba = haricot)  n’est rien de plus que le jus de cuisson de légumineuses et plus particulièrement de pois chiches. Attention certains jus de légumineuses sont apparemment toxiques, ce qui n’est pas le cas du jus de pois chiche. Il a également l’avantage d’avoir un gout et une couleur neutre. Afin d’avoir une produit de qualité, il est préférable d’utiliser le jus d’un bocal en verre et bio, plutôt qu’une simple conserve.

Mais à quoi peut bien servir cet aquafaba ? L’intérêt de ce produit est sa composition. Il est composé certes d’eau, mais surtout de protéines, de fibre, de sucre. Il est en cela l’équivalent du blanc d’oeuf et peut donc être monter lui aussi en neige.

Informations complémentaires pratiques :

  • Il faut 3 càs d’aquafaba pour remplacer un oeuf complet.
  • Il faut 2 càs d’aquafaba pour remplacer un blanc d’oeuf
  • Il peut être stocker au réfrigérateur de 2 à 10 jours et peut être aussi congeler.

Le premier essai d’utilisation de l’aquafaba a été tenté en 2014 par Joel Roessel, bloggeur végétalien. Mais c’est en 2015 que la technique s’est répandue comme une trainée de poudre sur le net avec la publication de la recette de la mousse au chocolat.

Après avoir testé l’aquafaba, vous ne jetterez plus l’eau de cuisson ou de vos bocaux de pois chiche sans y réfléchir à deux fois !

Vous comprenez maintenant pourquoi j’ai choisi ce thème de l’aquafaba pour la semaine du développement durable ^^ Voici les recettes que j’ai présenté en dégustation lors de cet atelier :

  • des meringues
  • un gâteau framboise / chantilly coco sur génoise
  • une mousse au chocolat

Avec les pois chiches récupérés, j’ai proposé un houmous que je vous présentais ici même dans
ce précédent article.

J’avoue que je ne pensais pas remporter un grand succès avec cet atelier et pourtant il a attiré son lot de curieux qui n’ont pas hésité à jouer le jeu de la dégustation.  Une belle expérience au final 🙂

- Recettes salées, La fourchette verte

La panisse est un cake salé à base de farine de pois chiche. On en trouve dans le commerce toute faite en rouleau. Il ne reste qu’à la déguster. La recette est tellement simple, autant la faire soi-même.

La difficulté principale est d’obtenir la forme de rouleau avec la technique du torchon (un peu comme les gâteaux roulés).  Mais la forme est un détail. Grâce à Sandrine Costantino du blog  Vegebon, nous avons maintenant une recette simplissime pour faire notre propre panisse.

Elle peut se faire dans un moule à cake ou dans un moule à muffin, comme vous voulez. On peut la frire, mais il m’arrive aussi de la couper en dés et de la mélanger à une poélée de légumes sans la frire. J’ajoute aussi souvent quelques graines de sésame avant de mettre au four.

Je vous livre ici la recette et quelques idées de service vues sur le site Vegebon. Comme toujours, n’hésitez pas à aller faire un tour sur ce site pour plus d’informations ou plus de recettes.

Ingrédients pour 1 moule à cake (4 portions) :

  • 150 g de farine de pois-chiche
  • 1,5 cuillère à café de sel
  • 500 ml d’eau (bouillante, sinon la cuisson au four sera un peu plus longue)
  • De l’huile d’olive : un peu pour le moule et beaucoup pour la friture

Préparation :

  • Dans un saladier, mélanger la farine de pois-chiche avec le sel et ajouter progressivement l’eau, en mélangeant avec un fouet. Évitez les gros grumeaux mais laissez les petits, ils disparaitront à la cuisson.
  • Verser le mélange dans un moule huilé : moule à cake moyen si vous faites la recette pour 4 portions, petit moule à gratin si vous doublez la recette.
  • Faire cuire au four à environ 160°C pendant environ 1 h, jusqu’à ce que le mélange forme une pâte qui se tient, comme la polenta. Il faut que le mélange soit pris, pas liquide du tout, même s’il est encore mou au milieu.
  • Laisser refroidir, si possible 12 h ou plus, idéalement au frigo. La pâte à panisse sera alors aussi ferme que celle du commerce et facile à trancher. Cette pâte peut être conservée 5 jours au frigo.
  • Couper en tranches de 2-3 mm d’épaisseur. Si vous avez fait la recette dans un plat à gratin, coupez le bloc en plusieurs pavés, histoire que les tranches soient à peu près carrées. Si vous êtes motivé(e), vous pouvez ensuite découper des disques avec un emporte-pièce (et manger les chutes toutes « crues ») ou plus facilement faire des triangles.
  • Faire frire les panisses dans une poêle contenant assez d’huile pour immerger une face des panisses. Retourner la panisse quand la première face est jaune d’or, puis laisser dorer l’autre face.
  • Manger tout chaud, en se brûlant les doigts et en pensant à la mer…

Service :

En photo, ma version avec des graines de sésame